Sommes-nous…prêts à quoi ?

Tous les jours, des migrants africains s’embarquent sur des canots pneumatiques et autres embarcations de fortune, avec suffisamment (ou pas) de carburant pour arriver sur une côte européenne en recherche d’une terre promise (par personne, sinon par un passeur) et bon nombre n’arrivent pas à bon port, que ce soit pour des raisons météorologiques défavorables,…

Un Monde malade de l’ambiguïté de ses choix

Les populations immigrées sont inconfortables, et génèrent elles-mêmes de l’inconfort, car elles sont reçues, traitées, aidées, renseignées et soumises aux mœurs et lois de leur pays d’accueil de façon anarchique. Comme préalable, il faut admettre que toutes les sociétés ne sont pas favorables, ni, quelques fois, aptes à l’accueil d’éléments étrangers. Des choix d’équilibres sociaux,…

La mort des civilisations  

L’antiquité. La vie des civilisations a globalement toujours eu le même profil, puisqu’elles sont le résultat statistique de la nature des hommes qui les composent et que les hommes ont, globalement, les mêmes besoins et désirs. Dans l’histoire, les grandes civilisations, comme la Chine, la Perse, la Grèce, Rome ont d’abord été composées de peuples…

planete malade

Le salut de l’humanité.

La pollution, la répartition injuste des richesses (même si les pays les plus riches ont souvent atteint cet état par leurs efforts), la misère, les guerres, n’ont aujourd’hui qu’une cause fondamentale : la surpopulation. L’être humain, conditionné par une nature qui a prévu comme stimulus à l’accouplement le plaisir, est incapable de le refreiner et il…