Dieu comme arbitre

Les Musulmans proclament la loi de Dieu supérieure à toute loi humaine. N’importe quel croyant les rejoint en cela.

En second lieu, le Coran (sourate 3, verset 3-4) souligne que Dieu a fait descendre la Torah et l’Évangile, afin qu’ils servent de direction pour les hommes. « Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité (Coran), confirmant les Livres descendus avant Lui. Il fit descendre la Thora et l’Évangile ».

Il s’agit du Dieu, celui de l’Islam, du Coran, de la Torah et de l’Évangile.

Dieu unique des religions monothéistes.

C’est Dieu qui dit à Abraham : « C’est à ta descendance que j’ai donné ce pays, du fleuve d’Égypte au fleuve Euphrate » (Genèse 15 :18).

Dieu donne, Stricto sensu, la moitié ouest de l’Égypte, la Jordanie, le Nord de l’Arabie Saoudite et la moitié de l’Irak !

Les juifs, en se contentant de l’Israël palestinien, forcés par l’Histoire, se sont montrés très modestes et conciliants. Imaginons les conflits qui seraient nés des exigences territoriales des Écritures !

Quand, après l’Holocauste, les juifs affluent vers leur « Terre promise », ils ne le font pas en conquérants, mais en peuple retrouvant ses racines, par la volonté de Dieu. D’ailleurs ce faisant, ils contrarient plus les pays mandataires de la région – Anglais et Français – que les palestiniens arabes, alors moins de 1,5 millions. Soit la moitié de la population de Gaza naguère.

On a souvent souligné, avec humour, le chaos que serait la planète démographique si chaque peuple voulait retourner sur les terres qu’il avait jadis conquises ou occupées !

La nuance pour Israël, est le don du Créateur, au début de l’Histoire du monde telle que vue par les religions, « de la terre promise ».

En voulant rompre ce contrat, signé par Dieu, les Palestiniens politisés (il en existent aujourd’hui presque autant que de citoyens) restent-ils dans l’obéissance à leur Créateur ?

Pour équilibrer ce texte symbolique, disons que si les gouvernements israéliens successifs n’avaient pas permis la colonisation illégitime de la Cisjordanie, la paix serait bien plus facile à atteindre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>