Spiritualité ?

De quelque côté qu’on les regarde, les religions monothéistes ne portent pas particulièrement à la spiritualité. Elles sont davantage les gardiennes de mœurs, de coutumes sociales, de valeurs morales, d’incitations grégaires, qui peuvent aller plus facilement vers le communautarisme ou les dérives sectaires, que vers des prémices spirituelles, cheminement éminemment personnel, donc non ecclésial. Le…

Noël est aussi une fête musulmane.

Jésus (Isa-ibn-Maryam en Arabe) est un personnage important pour l’Islam. Il est le dernier personnage historique de grande importance avant Muhammad. L’annonciation à Marie est décrite en détail deux fois dans le Coran (III – 45 à 47) et (XIX 19 à 30) et Al-Masih Isa (le Messie Jésus) reçoit son enseignement de Dieu lui-même :…

La vie et l’intelligence dans l’univers

Il serait présomptueux de croire que l’Homme est le summum de l’intelligence dans l’univers. La probabilité qu’il existe des milliards de planètes portant la vie est proche de la démonstration. Quand une seule galaxie peut contenir des centaines de milliards d’étoiles et celles-ci des planètes issues des nébuleuses protostellaires dont elles sont les scories –…

coronavirus covid19

Un nouveau nom pour la morale : Coronavirus

Il ne s’agit plus d’acquérir un bien, mais d’éviter un mal. L’acquisition de biens a été longtemps – et est encore – une priorité (presque absolue) L’évitement d’un mal la concurrence aujourd’hui. Ce mal, qui attaque l’intégrité physique individuelle n’est que le reflet de très prochains affrontements sans précédents dans l’histoire de l’humanité. Que ce…

symboles religion

Islam et radicalisation.

On peut, on doit, simplifier les artifices rhétoriques pour comprendre un concept. Parmi toutes les significations du mot radical, en grammaire, algèbre, politique et même santé, le terme a la même charge sémantique : La radicalité, c’est le résultat de l’application intégrale d’un principe, d’une conduite, d’une politique, d’une forme de pensée, d’une conviction religieuse, etc……

singularite

Les « absolus »

Les absolus comme principes, telle la vérité ou le futur, sont-ils des entités limites de la puissance cérébrale de l’être humain, ou seraient-ils franchissables pour des êtres plus intelligents ?