Vidéo mapping

Nous vivons, avec la vidéo et ses applications, une époque comparable, en termes de révolution, aux transformations de l’art pictural de la fin du XIX° siècle. Où, à peine plus tard, avec la naissance du cinéma.

Après dix mille ans d’imagerie sur des supports pérennes, pour l’essentiel se traitant de l’imitation ou de la représentation symbolique de la réalité, l’image mobile a fait son apparition avec les frères Lumière.

video-mappingLe cinéma rendit facile le transport de l’image et même, avec l’avance de la couleur, de l’image complète, d’abord pour des œuvres impossibles à transporter, comme les peintures pariétales, la statuaire, Les toiles de très grandes dimensions, puis les événements artistiques, comme le théâtre, les concerts, etc.

Un des caractères différenciant fondamentalement les œuvres des images cinématographiques – et maintenant vidéo – est sans doute l’aspect « éternel » des originaux et celui, virtuel, de l’image projetée, qui, par sa mobilité, a souvent, pour les détails surtout, un caractère subliminal.

A ces principes, le vidéo mapping ajoute le gigantisme avec ses effets immédiats : l’évidence de l’incapacité visio-cérébrale d’appréhender d’un seul regard, dans son ensemble, le champ de projection et, ailleurs, la difficulté d’assumer – pour les mouvements fréquents –  l’émotion de chaque nouvelle image ou effet de changement des couleurs, laissant le spectateur sur une intéressante frustration sollicitant son imaginaire. Un rappel, certainement fortuit, du monde psychédélique.

Le vidéo mapping a certainement de beaux jours devant lui, si on rêve de projections sur des objets mobiles ou volants ou davantage d’utilisation de l’holographie.

Les peintres s’intéresseront peut-être un jour à la représentation sur toile d’effets de la vidéo et en particulier du vidéo mapping ?

 

Réflexion inspirée par le sujet de la thèse de Sara Novovitch-Parejo, « Investigación en pintura y video de creación. Relación y complemento.(Titre provisoire) Universté de Barcelone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>