Qu’on le regarde sous n’importe quel angle… De l’inconscience collective face au covid

Rien ne peine plus un parent que d’avoir à stigmatiser ses enfants.

Mais à certaines hauteurs, il ne peut plus être question de compréhension et de tolérance.

Les 16 – 25 ans, pour la plupart étudiants – l’élite de demain – deviennent des ennemis de la société.

Fête de la musique à Paris juin 2020

Fête de la musique à Paris juin 2020

On leur a demandé – et on continue à le faire – de mettre de côté toutes volontés festives, car il est maintenant mille fois prouvé que de là vient la catastrophe qui frappe nos pays. En particulier la France.

Une très obscure raison fait que cette génération devient sourde et non-réactive quand on parle d’urgence sanitaire. Quand on leur parle de fermeture des bars, pour d‘évidentes raisons de sécurité, ils répondent « on trouvera bien des endroits privés pour faire la fête ». Expression d’un déni mortifère.

De quelle sorte d’inconscience sont-ils atteints ? Croient-ils réellement qu’ils ne risquent rien, quand les statistiques montrent que les admissions hospitalières concernent de plus en plus de gens de plus en plus jeunes – ou moins vieux – et que ces moins vieux peuvent être leur parent, en attendant leur tour !

On sait qu’il suffirait de quelques semaines de discipline absolue pour éteindre ce feu et de permettre de rendre à ces mêmes jeunes toutes leurs libertés. Ils n’en ont cure.

En tuant l’économie par leur inconséquence (il faudra obligatoirement confiner de nouveau), ils se préparent un avenir plus que sombre au plan de l’emploi et de la possibilité d’entreprendre.

Les psychosociologues, perplexes, se demandent quels mutants refusent de voir la catastrophe qu’il se construisent, malgré toutes les incitations, et avec des éclats de rire ! Il s’agit d’une sorte de suicide social d’une tranche d’âge sourde et aveugle à tout ce qui n’est pas son plaisir. Ils sont certainement le résultat des démissions de leurs parents qui ne leur ont jamais appris que la frustration est aussi un instrument éducatif important, dont l’absence génère une impression de toute puissance qui les rend inaptes au civisme, dès qu’il contrarie leurs désirs.

On voit mal, à part une discipline imposée par la force, quel levier activer pour que cette jeunesse cesse d’alimenter cette épidémie dont elle sera aussi, surtout peut-être, tout considéré, la première victime.

Les aînés, habitués aux frasques qui furent les leurs en des temps plus cléments, ne se contentent plus du regard « ah ! ces jeunes ! ». La crainte d’une mort prématurée en faits des critiques sévères, voire impitoyables, devant tant d’absurdité.

Et il se trouve des politiques pour les excuser, électorat exige.

Par beau temps, on peut différer le réglage des voiles, par mauvais temps, le défaut d’action pertinente immédiate, c’est le naufrage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>