Proposition pour une forte réforme symbolique, et plus.

La France est une exception, parmi les démocraties modernes, à avoir conservé – voire augmenté – la pompe royale après la royauté et l’empire, pour ses présidents.

palais de l’ÉliséeLes acteurs qui en bénéficient semblent évoluer dans un décor de théâtre dont l’auteur aurait souffert de la folie des grandeurs. Comme il est naturel, le décalage entre le jeu inapproprié des acteurs et une réalité d’un autre siècle donnent une impression d’erreur historique cocasse, ou scandaleuse quand on sait ce que coûte cet anachronisme.

Le fonctionnement de l’Elysée coûte 100.000.000 € par an, soit 274.000€ par jour, avec ses 860 employés (!!!), ses 70 voitures, etc.

Si on considère que la plupart des ministères se logent dans d’anciens palais ou hôtels particuliers somptueux, d’ailleurs peu fonctionnels, on reste indécis sur le choix des adjectifs : ridicule ou indécent ?

Le nouveau président s’honorerait en logeant ses bureaux et ceux de son gouvernement dans un seul immeuble, moderne, prévu et organisé à cet effet, ce qui faciliterait grandement la communication entre ministères et dont le coût serait négligeable en regard des valeurs immobilières à Paris des immeubles actuellement occupés.

L’Elysée ferait un fort joli musée de l’Histoire de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>