droite et gauche

Droite, gauche, mode d’emploi. Ou comment prendre parti (ou pas).

Les bases de la science politique ont leurs racines dans la nature de l’être humain. Comme il n’existe pas « qu’une vérité » celle-ci étant un absolu, et l’être humain faillible, baignant dans une ambiance imparfaite, la porte est ouverte à toutes les théories assez raisonnables pour perdurer. La « gauche » voudrait vivre dans un monde où tout…

La méditation.

La méditation est stérile dès lors qu’elle n’est pas l’essence de l’humilité. On se retire en soi pour entendre, sans parasite, la voie de l’univers qui pourrait nous aider dans la compréhension de la vie, à jamais bataille perdue, du fait de l’absurdité de la mort.

Palais de l'Elysée

Erreur d’interlocuteurs.

Les « Gilets Jaunes » se trompent à deux niveaux, en toute bonne foi. En fait leurs revendications, pour la plupart légitimes, se résument à la nécessité d’un mieux-être matériel : le fameux « pouvoir d’achat ». Si, en effet, certains impôts et taxes grèvent les budgets des citoyens, de tous temps, il a bien fallu que le pays vive…

Le 4ème pouvoir.

On avait pris l’habitude – à la longue – d’accepter trois pouvoirs en république. Législatif, Exécutif et Judiciaire. Cela fonctionnait plutôt pas mal et c’était assez démocratique. Vient de naître un quatrième pouvoir, autoproclamé, celui de Censeur : les Gilets Jaunes. Ils viennent de démontrer qu’ils peuvent faire annuler des dispositions prises par le gouvernement avant…

la liberte conduisant le peuple

Démocratie Directe.

Introduction. Les imperfections du fonctionnement démocratique reflètent la distance séparant la pureté idéologique des faiblesses de l’Homme. Se traitant de la gestion des affaires, s’opposent de même la notion de service à celle de jouissance du pouvoir, la fidélité à la parole donnée à celle de discipline de parti, la réussite personnelle au bien de…

Le cours de l'empire - Destruction par Thomas Cole

Les erreurs des civilisations.

La civilisation occidentale, à part le libéralisme obligé accepté faute de mieux, est en train de commettre une erreur de perspective scientifique, aussi importante que ses prédécesseurs, qui va lui coûter fort cher, en productivité, en stabilité sociale, en niveau de vie et, plus globalement, en gouvernance, selon le principe qu’il suffit d’être vivant pour avoir le droit de vote

migrants allemagne

Migrants, prospective.

La permissivité d’une Angela Merkel en 2015 a porté à des sommets l’arrivée de migrants, de façon anarchique et peu humaine. Laisser venir des gens pour les entasser dans des « centres d’accueil » , sans perspective d’emploi, sans garantie de pouvoir faire suivre leur famille et si (quand ?) ce sera le cas, en faire des citoyens…

ours-polaire-seul

Monsieur Hulot quitte le gouvernement.

Logique. Trois erreurs : vouloir (ou accepter) y entrer, les conflits techniques/passion, la soif d’absolu. Un gouvernement n’est pas un parti politique. Il n’a pas de profession de foi et s’il en avait une, il passerait son temps à se parjurer. Monsieur Hulot savait que ce collectif à des priorités et des préoccupations. L’écologie n’est pas…

Tous les migrants dehors, en Italie ? Magnifique !

L’humanisme, la compassion, l’empathie, la charité et autres vertus à la mode, que l’Occident pratique le moins possible – pour ne pas les user – sont piétinées. Tant mieux ! Il faut que même les plus butés des politiques dressent l’oreille. Se rendent enfin compte que, peut-être, il y aurait quelque chose qui ne va pas.…